Après les études, j’ai vite senti que je n’étais pas fait pour étudier. Dans mon premier job, j’étais un peu carriériste ; si mon boss partait, je voulais sa place. C’est assez logique, tu as envie de progresser, de monter les échelons. Ensuite j’ai changé d’employeur et je me suis rendu compte que d’avoir du temps libre et une qualité de vie n’avait pas de prix : des horaires convenables, prendre le temps de voir mes enfants, les voir grandir…

Mon job actuel me permet de toucher à tout et m’offre une liberté dans la façon de travailler en ayant un impact sur l’entreprise et ses employés. Le tout en respectant la balance pro/privé ; c’est génial de pouvoir passer du temps avec ma famille et de participer activement à l’éducation de mes enfants. Avec eux, c’est du donnant-donnant ; les emmener faire du camping, se balader, c’est précieux et ils nous le rendent bien !

Thomas, rencontré au Trend Shop de François Sports

Avec le soutien de :
Vous êtes une entreprise ? Morgiens cherche des soutiens pour pouvoir se développer.
Retrouvez toutes les informations ici, merci d'avance !
«
»

Autres histoires de Morgien(ne)s

Envie de recevoir de nouveaux portraits inspirants directement dans votre boîte mail ?

Soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des habitant·e·s de la région Morgienne en recevant de nouveaux portraits tous les mois !

Comme vous, nous détestons le spam et ne transmettrons donc en aucun cas votre e-mail à des tiers.
Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.