Lors d’un voyage en Australie, j’ai redécouvert le café un peu par hasard. J’ai ressenti à nouveau ces saveurs d’enfance que j’avais eues avec mon papa alors qu’il faisait son café avec son moulin à main et sa petite machine à espresso, quand il nous laissait tremper notre croissant dans son cappuccino le dimanche.
À mon retour en Suisse, il y avait ce petit truc qui manquait, j’aimais bien aller manger mon croissant mais je ne trouvais pas le bon café qui allait avec. Je me suis presque interdit de boire du café tellement il ne me convenait pas. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas le faire moi-même ?

Walter, Kooka-Coffee

»

Autres histoires de Morgien(ne)s

Envie d'être informé(e) des nouveaux articles ? Inscrivez-vous à notre newsletter !
Pas plus d'un e-mail par semaine, promis !

Comme vous, nous détestons le spam et ne transmettrons donc en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.